Nous avons constaté un problème avec la conversion de documents DOC, DOCX, ODT et RTF en EPUB avec notre automate de création.

À l’heure actuelle, nous recherchons la cause du problème et une solution.

Si vous rencontrez ce problème de conversion, nous vous recommandons de créer et de charger un EPUB.

Quoiqu’il y ait plusieurs choix de logiciels de conversion en EPUB, Calibre (Téléchargez ici) montre le plus de résultats satisfaisants pour créer un EPUB compatible avec notre système. Prenez le temps de lire leurs ressources (Disponible ici) pour créer un EPUB 2 que notre système peut valider.

PS : Nous avons identifié une second solution de palliation si vous chargez un document au format DOCX. Ouvrez votre fichier sous Microsoft Word ou OpenOffice ou LibreOffice et convertissez-le en format ODT.
Si votre fichier est autrement formaté correctement (styles, images, etc.), il y a de grandes chances que la conversion réussit.

philippin / tagal

Pour les linguistes, nouvelle édition  de ma Petite grammaire du tagal / philippin.

 

http://www.lulu.com/shop/jean-paul-g-potet/petite-grammaire-du-tagal-philippin/paperback/product-23343718.html

 

Présentation :

 

   Alors que l’anglais en est la langue officielle, le tagal (Tagálog) est la langue nationale des Philippines depuis 1937 sous le nom de philippin (tagal Pilipíno, espagnol et anglais Filipino). Il s’écrit en caractères latins et a une littérature.

   Le philippin est une langue austronésienne du type VSO, dont la principale caractéristique syntaxique est la focalisation, laquelle détermine la forme du verbe et les marques de ses arguments. Par exemple, au français “le pêcheur a donné des/les écrevisses à la voisine” correspondent trois phrases en tagal selon que le foyer est le pêcheur (nagbigáy ang mangingisdâ nang mangá uláng sa kapitbáhay), les écrevisses (ibinigáy nang mangingisdâ ang mangá uláng sa kapitbáhay) ou la voisine (binigyán nang mangingisdâ nang mangá uláng ang kapitbáhay).

  Il est fait appel à des concepts rares ou nouveaux, tels que ceux de duplicande, de phonotagme, de prédicant, de topisation, de transférence, des modes actualisé / inactualisé et d’expressions inclusoires. Tous les exemples sont traduits et des indices permettent de voir à quels mots français correspondent les mots tagals. Les abréviations ng pour nang et mga pour mangá ne sont pas utilisées. L’accent tonique est représenté par l’accent aigu. Les consonnes finales remplacées par des clitiques sont indiquées par des diacritiques muets de rappel. Enfin, une transcription phonétique est fournie quand elle est nécessaire.

 

 

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.