Multiples questionnements

Bonjour,

 

Il se trouve que j'aie découvert vos services il y a quelques jours, et qu'ils soient biens. Cela dit, même après avoir parcouru en long et en large le forum et les instructions du sites, certaines questions qui semblent pourtant évidentes passent un peu à la trappe. Je les pose toutes ici plutôt que de faire plusieurs sujets dans de multiples forums.

 

Pour commencer, je ne comprends vraiment pas quel est le tirage de ces livres. Sont-ils tirés à l'exemplaire pour chaque commande, qu'elle soit Amazon ou Lulu ? Voilà qui fait un peu "Blurb", mais si c'est le cas, ce serait vraimet miraculeux. Mais devons-nous payer notre tirage ? Il n'est nulle part question de ça. Mais un site permettant de se faire imprimer et diffuser dans le monde entier sans payer le moindre sou peut paraître un peu utopiste. Ou alors c'est le client qui achète son propre tirage, si c'est à l'exemplaire. Mais cela pourrait être long, et je me trompe probablement complètement. Bref, si quelqu'un pouvait m'éclairer à ce sujet, je lui serais grandement reconaissant.

 

Ensuite vient la question des libraires. Parce que Internet, c'est bien beau, mais d'une part, Internet est trop vaste pour que l'individu de type A achète mon livre et pas un autre, et d'autre part, c'est bien plus agréable pour un lecteur de baguenauder dans une sympathique librairie que devant sa machine capitaliste, gras, mou. Dans ce forum, nombreux sont ceux qui disent que c'est laborieux pour pas grand chose, mais j'insiste. Je veux être dans une librairie d'abord. Pour ma première tentative, qui était un simple fanzine sans ISBN ni quoi que ce soit, j'optais pour la distribution artisanale, consistant à vendre ce fasciscule dans de diverses librairies dites "underground" permettant cela. Mais quand il y a un ISBN appartenant à Lulu, et que, par conséquent, le livre appartient plus à Lulu plus qu'il ne m'appartient (?), est-ce que la démarche artisanale m'est encore légalement autorisée ? Ainsi se résume ma seconde question.

 

J'introduisais ce sujet en parlant d'un certain nombre de questions, mais en fait non, c'est tout.

 

Alors merci d'avance,

 

Bien à vous tous,

 

BEREDEZEBE

Réponses

  • Bonjour,

    Aucune utopie mais une application de bon sens : ne payer que ce que l'on fait (il faut bien que l'imprimeur paie ses frais et gagne sa vie). Tant que l'on n'imprime rien : la dépense est nulle. On fait 1 exemplaire : on en paye 1. On en fait 100, on en paye 100. ("on" c'est l'auteur). Si un client éventuel est intéressé et le commande, il faudra bien qu'il en paye l'impression ; l'auteur reçoit ensuite son pourcentage ; et lulu le sien (idem la vente chez un libraire : le libraire a son pourcentage et l'auteur le sien).

    Pour la vente au détail par l'auteur : c'est "chacun pour soi et Dieu pour tous". L'ISBN n'est là que pour permettre une classification de l'ouvrage, une façon de connaître le type de production (clé à molette, fromage ou livre) et l'éditeur. Le livre appartient à l'auteur puisqu'il l'a payé, puis ensuite à l'acheteur... du moins c'est ce que l'on espère.

    Amicalement.

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Bonsoir,

    J'ai découvert Lulu l'année dernière et, comme vous, je nageais complètement.

    En fait le processus est très simple. Vous lancez votre projet et optez pour une publication avec ISBN. (Lulu fournit un ISBN gratuit et l'imprime automatiquement sur la couverture). Vous téléchargez votre fichier (si possible au format PDF) et vous passez ensuite à la réalisation de votre couverture. Prévoyez un image pour la page de titre et une photo d'identité flatteuse pour la quatrième de couverture. (Elles ne sont pas obligatoires.)

    Une fois votre livre prêt à être imprimé à l'unité et à la demande, vous commandez un exemplaire pour vérifier si vous n'avez pas laissé de fautes. Certains en commandent plusieurs et mettent leurs amis à contribution pour les corrections. À ce stade, le livre n'est toujours pas diffusé.

    S'il y a des fautes, une fois celles-ci corrigées, il faut entrer dans le projet, effacer le fichier défecteux et télécharger le fichier corrigé. Commandez votre ouvrage en version corrigée. Soyons modestes et sincères, la plupart des auteurs sérieux sont obligés de refaire leur bouquin plusieurs fois car on laisse toujours plus de fautes qu'on le croit.

    Heureusement, à chaque fois que l'auteur commande un exemplaire, il le paie au tarif auteur (+ port + TVA), qui est en fait le prix de revient.

    Une fois le livre vendable, vous donnez le feux vert pour sa diffusion par Lulu et Amazon ainsi que son entrée dans la banque de données de Google. 

    Si le format et la reliure que vous avez choisis sont acceptés par Amazon, cette entreprise commencera à vendre votre livre 2 mois après que vous aurez accepté la diffusion. Par exemple, mon livre Baybayin, l'alphabet syllabique des Tagals existe une version brochée (vendue par Amazon) et en version reliée avec jaquette, qui n'est disponible que chez Lulu, car Amazon n'en veut pas à cause de la reliure.

    Dès l'instant où le livre est imprimable par Lulu, vous pouvez commander le nombre d'exemplaires qui vous convient et aller les proposer aux librairies clandestines qui ont déjà vendu votre brochure artisanale. L'ISBN gratuit de Lulu donne une identité légale à votre louvrage, tout en vous laissant tous vos droits en tant qu'auteur propriétaire de l'oeuvre.

    Franchement, je n'ai pas trouvé mieux. Bon courage.

  • Bonjour,

    Si j'ai bien compris, les livres commandés par Monsieur Individu depuis Amazon et Lulu, je ne les paye pas ; par ailleurs, je pourrai en prendre quelques-uns pour le dépôt, mais la commande ne me coûtera que le prix d'auteur.

    Merci beaucoup, alors.

    Avec toute la cordialité du monde,

    BEREDEZEBE

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Oui, c'est cela. Le client achète au tarif client et l'auteur achète au tarif auteur. L'auteur peut commander autant d'exemplaires qu'il le veut et les donner gratuitement ou les vendre au tarif de son choix.

    Du côté anglophone, certains auteurs participent à des fêtes, des kermesses, etc., pour y vendre leurs livres. Il y a aussi des enseignants qui font imprimer leur manuel par Lulu et font une commande globale pour toute la classe.

    Vous pouvez aussi commander des livres au tarif auteur et les faire livrer à une bibliothèque ou une librairie. Bien entendu, c'est vous qui payez la facture. Il vous suffit d'indiquer l'adresse de livraison lorsque vous passez votre commande. N'oubliez pas de vous procurer le numéro de téléphone du destinataire car il faut absolument le mettre sur le bulletin de commande.

    Lulu offre vraiment beaucoup de choix.

    Bien à vous.

  • Bonjour,

     

    Me revoilure pour poser une  autre petite question.

    Dans le forum, je vois que les illustrations Noir&Blanc (bien contrastée, pas de gris) passent très mal avec le papier économique.

    En est-il de même avec le papier Standard "Lulu traditionnel" ?

     

    Cordialement (évidemment),

    BEREDEZEBE

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Smiley heureux Je n'ai jamais opté pour le papier économique et je ne suis même pas sûr que les clients européens y aient droit. Je n'utilise donc que le papier standard Lulu, qui est de très bonne qualité et très agréable à l'oeil.

    Malheureusement, je trouve que toutes mes illustrations, que ce soient des photographies en couleur ou en noir et blanc sont souvent un peu trop sombres. Au vu du tirage d'essai, je corrige ensuite celles qui sortent vraiment trop sombres en les éclaircissant, puis je crée un nouveau PDF, efface le premier et télécharge le second pour faire le second tirage d'essai.

    Si des auteurs parviennent à un bon résultat du premier coup, qu'ils nous donnent leur recette.

  • Dans mon cas, les illustrations sont en noir et blanc, mais je veux dire par-là qu'il n'y a pas de gris. Juste du noir et du blanc, donc. Je ne risque pas, dans ce cas-là, d'avoir affaire à des problèmes d'images trop sombres. Si ?

    Si Lulu n'accepte pas le gris, je peux peut-être vous donner un conseil si vous n'avez pas trop peur de trop tramer vos images (et que vous avez Photoshop) : http://forum.hardware.fr/hfr/Graphisme/Infographie-2D/faire-la-trame-sujet_19878_1.htm#t933820

    Mais, en réfléchissant un peu, deux autres questions me passent par la tête.

    Premièrement : si je dis que mon livre doit faire 32 pages, est-ce que cela veut dire 32 pages recto-verso (c'est-à-dire 64 pages) ou alors 16 pages recto+16 pages verso ?

    Par ailleurs, si je commence à commander, disons, un exemplaire d'essai le deux Juin, puis une "véritable" commande de 30 exemplaires par la suite (si tout va bien), est-ce que j'ai des chances que cela soit prêt vers mi-Juin ?

    Cordialitureusement,

    BEREDEZEBE

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Merci, j'irai consulter le document que vous m'indiquez.

    Ne confondez pas "page" et "feuillet". Un feuillet a deux faces : un recto et un verso; dans un livre ce sont deux pages : une page impaire, une page paire. 64 pages = 32 feuillets; 32 pages = 16 feuillets; 16 pages = 8 feuillets. En général, on ne compte qu'en pages, pas en feuillets.

    À partir de la commande, je compte une semaine pour les livres brochés illustrés ou non, mais deux semaines pour les livres reliés avec jaquette. Je fais livrer par la Poste (le tarif le moins cher). Le colis est envoyé en colissimo. Mes livres sont toujours arrivés dans ces délais. Pour les albums photos, il vaut mieux compter trois semaines.

    Vos délais me semblent trop courts pour la mi-juin. Vous devriez faire faire votre tirage d'essai maintenant.

     

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.