piètre qualité des couvertures

je ne vois pas mon message, alors je le ré-écris:

Je suis très déçue de voir que la qualité des couvertures n'est , et de façon flagrante cette fois (en vitrine!) pas au rendez-vous: apres bien des efforts de diffusion, se retrouver en vitrine avec une couverture qui "rebique" est vraiment désolant. Chaque exemplaire (ma commande -importante-  de mon dernier livre date de mars 2010) a le même problème à peine sorti du carton. Franchement, vous achèteriez un livre qui déjà en vitrine montre ses faiblesses de qualité? Moi non.

Merci Lulu.IMG_1627a.jpg

Réponses

  • là, j'avoue que c'est pas faux ! Mais ca depend bcp de l'endroit de conservation. Personnellement j'ai laissé 6 semaines 2 de mes livres, à l' oublis dans ma voiture. Après le vent, la pluie, le soleil, dans le coffre (donc non exposé à la lumière) 20% de la couleur a fondu et les pages collaient !
    Un renforcement serait à revoir tout comme l'encollage (d'ailleurs je vais faire un ticket pour ma dernière commande)
    Je commence à regretter l'imprimeur anglais....

    pour en revenir à toi, petite astuce : pour des présentation en vitrine, achete du contrecollé blanc et fait toi une bonne sortie de ta couv. avec ta petite main découpe et colle au format et offre ca à ton libraire chéri....tout le monde sera content ainsi....

    @+
  • Moi c'est déjà fait, je le regrette vraiment l'imprimeur anglais !

    Avec l'imprimeur français tout ce que l'on a gagné, c'est une meilleure qualité pour l'expédition (envoi en colissimo), pour le reste, il n'y a absolument rien de mieux, si je devais donner une note pour la qualité des livres et donc du travail de l'imprimeur, je mettrais un 12/20

    A chaque commande il y a de mauvaises surprises, la dernière commande reçue, 30 exemplaires d'un livre illustré, les pages sont mal massicotées, du coup une bande blanche apparaît en haut des pages et comme la couverture est elle aussi mal massicotée, le titre est légèrement de travers !

    Pages mal massicotées, couverture de mauvaise qualité, papier intérieur pas top, qualité d'impression variable... après plusieurs années passées chez Lulu et le défilé de plusieurs imprimeurs, on aurait pu être en droit d'espérer que la qualité s'améliore de façon durable et il n'en est rien !!!

     

  • je fais un petit up pour véro car j'ai fais un festival là. Mes nouveaux bouquins (imprimeur français) ont été abimé en 3 jours de festival, tandis que les anciens (imprmeur anglais) ont résisté...

    strange..............
  • merci Manu pour ta suggestion,

    mais vois-tu, j'en ai assez,maintenant de "bricoler" à cause de facteurs indépendants de ma volonté .

    J'ai des exemplaires de livres édités par Lulu au tout début de mes commandes (début 2007) et la couverture est très bien (assez rigide, j'entends). Donc c'est tout à fait possible à réaliser.

    Ensuite, ils ont choisi un grammage plus faible et la qualité a chuté.

    Je suis lassée de me démener (pourtant, je dois dire que j'ai bien joué le jeu, que j'ai eu plaisir à m'occuper de diffuser mes livres - c'est une belle expérience de tout faire de A à Z, et surtout d'y arriver en "jouant un peu dans la cour des grands".)

    Mais le prix demandé au client potentiel pour s'en sortir n'est pas compatible avec cette qualité de couverture.

    J'ai limite honte, alors maintenant que tous sont vendus (je peux dire maintenant , vu la couverture, que le contenu tenait bien la route ), bien que j'ai une nouvelle demande d'un libraire, je ne renouvelle pas l'expérience.

    Je lui ai répondu que je n'en avais plusFemme triste

    Triste d'en arriver là.

    Mais bon,n'ayant aucune action possible pour modifier ce qui me "plombe" ( ces $*¤@%µ de couvertures ),

    je laisse tomber .

    Bonne soirée.

     

     

  • je te mets un compliment d'abord pour te soutenir, mais aussi parce que je suis d'accord !

    PLUS DE QUALITé POUR LE PRIX QU'ON PAYE !!!!
  • Merci.

    Bonne continuation à toi.Smiley clignant de l'œil

  • Bonjour,

    Jusqu'au mois d'avril dernier, j'ai été satisfait des livres que j'avais commandé chez Lulu. Je viens de publier "Que justice soit faite !" et je vais en commander pour une distribution. J'ose espérer que je n'aurai pas de problème, sinon, effectivement, quelle honte vis à vis de mes acquéreurs... !

    Amitiés,

    [email protected]

  • j'ai également eu un petit soucis de couverture, juste que j'avais sélectionné un fond noir et qu'il est sortit gris anthracite ( donc l'image ne se fondait pas du tout avec le fond T_T et fait un terrible carré... pas top top. Bon passons je me dit que ceux vendus relèveront peut-être d'une édition collection rare dans une décennie car j'ai fais appel à un artiste peintre digital en vue de réviser ce livre.

    Mais je souhaite faire un ticket pour prévenir sur la prochaine édition ^^.

     

    CDT, céline

  • ouh là, ce que je lis ici me fais grand peur, moi qui revient sur lulu après des années d'absence! J'avais édité un livre aux débuts du site, l'imprimeur était espagnol et je n'ai pas eu de problèmes (j'ai toujours un exemplaire et la couv tiens la route, seule la couleur du papier laissait un peu à désirer)

    Je sais qu'à l'époque, j'avais fait une version poche de mon livre, qui du coup était sortie chez un éditeur américain: délais de livraisons plus long, mais frais d'envois moins chers (si si!) et papier d'une blancheur impeccable.

    Si je me suis embêté à refaire intégralement les couvertures pour mes deux romans, ainsi que toute la mise en page, pour avoir des couvertures qui se plient et des pages bancales, je vais être vraiment TRES déçu!

    Et effectivement, quand je vois le prix que coûtent mes livres même en ne me mettant quasiment aucun revenu, je me dis qu'on ne peut pas demander autant à un lecteur pour cette qualité là.

    Du coup, je mise plus sur les versions numériques de mes livres, faites via smashwords dot com, au moins je suis sûr du résultat (même si pour tout bien formatter il faut y passer pas mal de temps et s'arracher quelques cheveux).


  • Kasei a écrit :
    ...

    Du coup, je mise plus sur les versions numériques de mes livres, faites via smashwords dot com, au moins je suis sûr du résultat (même si pour tout bien formatter il faut y passer pas mal de temps et s'arracher quelques cheveux).


    Bonjour Kasei,

    Je ne crois pas t'avoir croisé sur le forum, que j'ai quitté il y a bientôt deux ans, mais je suis dans le même bateau que toi, et j'envisage de passer mes livres (ma vitrine, maintenant complètement mutiliée, et où manquent plusieurs ouvrages, se trouve ici). Peux-tu s'il te plaît nous en dire plus sur ton expérience avec smashwords, ou autres créateurs d'eBooks? 

     

     

  • En effet, la pellicule transparente se décolle sur les bords.

    J'avais édité un livre de même format en 1995 et

    je n'en ai aucun qui a présenté ou qui présente ce genre de défaut.

    Que peut faire Lulu ?

    Moi, je n'ose pas les mettre en vente.

    Merci

  • que pensez vous de BOD par rapport a lulu?

    http://www.bod.fr/accueil.html

    merci
  • Je viens de lire tous les commentaires................ Eloquent !

    Et moi, je viens juste de publier mon premier livre chez Lulu. 

    Question : si on est chez Lulu, a-t-on le droit de publier son livre en même temps ailleurs ???? Etant donné que lulu fournit un code ISBN, j'ai des doutes !

    Merci pour vos réponses.

    ELisabeth

  • L'ISBN fourni par Lulu est un service gratuit et facultatif... A chacun de gérer sa distribution comme il l'entend.

     

    Je voudrais ajouter un autre son de cloche a ce qui a été rapporté dans ce sujet. Je suis en effet très satisfait de l'imprimeur français et j'ai noté depuis les débuts un accroissement de la qualité (je suis chez Lulu depuis le commencement du site en français et j'ai plus d'un millier de livres commandés sur divers fomats depuis cette date, donc je crois savoir de quoi je parle).

    La couverture, plus épaisse éventuellement au début, ne fait pas la comparaison car le carton actuel peut sembler plus fin mais il est de meilleur qualité et rend davantage les couleurs.

    En ce qui concerne la couverture pelliculée, oubliez-vous que les livres de la grande distribution ne possèdent pas ce pelliculage ? Certes la couverture reste bien droite en présentoir, mais la finalité d'un livre n'est-elle pas d'être convenablement rangé ? En ne laissant pas son livre au vent, il n'y a pas de problème. De toute manière, quand cela m'arrive parce que je les expose par exemple, ça n'a jamais géné personne que la couverture se déplie un peu. En revanche on apprécie souvent le rendu pelliculé brillant et surtout lavable ! Combien de fois ai-je été reconnaissant de cette option parce que des gouttes sont tombés ou une petite tache est faite ! Sur un livre habituel, il est fichu pour une vente à neuf.

    En vérité on peut seulement reprocher à Lulu de ne pas proposer à l'auteur de choisir s'il désire ou non ce pelliculage (unique cause du léger dépliement de la couverture à mon avis).

    En ce qui concerne la reliure, le massicotage, je n'ai pas non plus de critique. Faites l'effort d'examiner les livres du commerce et vous verrez que les livres de Lulu n'ont rien à se reprocher.

    C'est facile de faire son insatisfait devant un service aussi précieux que le micro-édition. La concurrence existe, mais je n'ai jamais entendu parler d'un auteur plus satisfait en terme de coût, de remises, de facilité d'édition et de révision, et enfin de distribution. Ceci dans la dimension libre que le système de Lulu entretient (tous les droits restant à l'auteur et aucune exclusivité en cas de distribution par leurs canaux).

    Par ailleurs l'imprimeur français est les plus rapide et le plus soigné quant à l'envoi (plus aucun problème de livres abîmés à la réception pour moi).

    Il appartient parfois de mesurer la chance d'avoir un service tel que celui-ci. Vous trouveriez sans problème un imprimeur à votre convenance pourvu que vous ayez le capital et la certitude pour vous baser sur des commandes commençant à 100/150 livres, mais ce n'est pas le cas de beaucoup.

    Un livre est une forme figée mais il reste en évolution pour son auteur, la possibilité de le réviser si simplement est pour moi une merveilleuse avancée de la publication, que Lulu a soigneusement mis en forme.

  • J'abonde totalement dans le sens de cette dernière intervention... Autant j'ai eu des problèmes au début avec l'imprimeur espagnol (gros défauts d'encollage du dos... les pages se détachaient une à une), autant à l'heure actuelle je n'ai pas rencontré de problème (et j'ai aussi un très grand nombre de livres édités)...

  • Je viens de me lancer. Je pense personnellement que la qualité visuelle est excellente mais que la tenue dans le temps n'est pas bonne probablement à cause d'une épaisseur moindre que les livres que nous trouvons habituellement dans le commerce.

    Conséquence : la couverture se gondole assez rapidement ce qui n'est pas du meilleur effet
     

  • Bonjour

    Pourriez-vous me dire comment avez-vous procédé pour diffuser vos livres auprès de libraires ?

    Comment les avez-vous contacté ? Quels tarifs avez-vous appliqué ?

    Puisque je suppose, la distribution ne s'est pas faite par les canaux de Lulu ?

    Cdlt

    Eric (Auteur de Peter sur lulu.com)

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.