Dépôt légal BNF : protégez bien vos livres !

Bonjour,

Je viens vous raconter un petit désagrément suite à mon dépôt de livre à la BNF.

J'ai emballé bien proprement mon livre dans du papier bulle, l'ai mis dans une enveloppe kraft très solide (épaisse, avec soufflet et renforcée avec l'armature de fils en polyester pris en sandwich entre deux lamelles de papier kraft, pour ceux qui connaissent), et l'ai posté dans une enveloppe "T" à la BNF (puisqu'on ne paye pas les frais de port pour un envoi à la BNF).

Et bien, mon bouquin est arrivé endommagé à la BNF, la tranche (le dos) a pris un coup de griffe et est illisible. Le livre ne peut pas être accepté en l'état.

Dommage ! La faute à la Poste, qui bien évidemment, charrie un grand nombre de livres et de paquets à destination de la BNF et on a intérêt à renforcer très fort l'emballage en carton épais pour ne pas avoir de souci.

Je vais donc aller demain à la BNF à la première heure déposer un autre exemplaire, cette fois-ci qui sera accepté car livré intact.

Cette petite histoire vécue pour vous donner trois astuces quand vous faites un dépôt légal à la BNF :

1) très bien protéger son livre (renforcement bulles et carton) quand vous l'expédiez

2) privilégier le colis déposé en bureau de poste plutôt que l'enveloppe déposée en boîte aux lettres, et bien spécifier auprès du guichetier que l'envoi est gratuit (se réferer à l'article du code du patrimoine indiqué sur le formulaire BNF)

3) si vous le pouvez, le mieux est encore d'apporter son livre en personne :-)

Je vais amener mon bouquin au service du dépôt légal demain matin, je reviendrai ici vous raconter comment ça s'est passé ! ;-)

Réponses

  • Petite question :

    Est ce obligatoire d'envoyer un exemplaire à la BNF ?

    Je suis novice dans ces procédures

  • Bonjour odhmad,

    Si ton livre reste dans le domaine privé et familial -> non.

    A partir du moment où ton livre est commercialisé sur Lulu et que quiconque peut l'acheter -> oui.

    Cela dit, pour les bouquins édités en petit nombre par les particuliers comme nous qui publient sur Lulu, TheBookEdition, BookonDemande, Sprintoo et compagnie, un des responsables m'a dit : "nous n'irons pas courir après les auteurs pour qu'ils fassent le dépôt légal, qu'ils soient sans craintes (...) nous subissons la RGPP comme tous les services de l'Etat et le nombre de personnes qui travaillent au "catalogage" (bibliographie française du livre) est très serré. Nous préférons qu'ils se consacrent à des livres d'éditeurs ayant pignon sur rue. Nous n'avons pas à juger ni du contenu ni de la démarche des livres qui nous sont proposés par des auteurs-Lulu, s'ils nous les envoient, nous les accepterons et les intègrerons bien évidemment au catalogue, mais s'ils ne nous les envoient pas, ils ne risquent rien".

    Bref, j'ai eu un accueil très sympathique de l'équipe du Dépôt Légal à la BNF qui m'a tout bien expliqué.

    Je ferai un petit compte-rendu sur ce forum prochainement !

  • potetjppotetjp ✭✭✭

    Merci de cette information.

    Pour la BNF, j'utilise l'emballage Lulu qui est  parfait. Je le referme bien avec du gros scotch et je colle sur la face du colis une étiquette de format A4 avec mon adresse en tant qu'expéditeur dans le coin supérieur gauche, la formule donnée par la BNF (clos par nécessité, etc. ) en haut à droite et l'adresse de la BNF dans le quart inférieur droit.

    À la place du timbre, il est interdit de mettre T car ce T signifie que l'entreprise a payé les frais postaux, ce qui n'est pas le cas de la BNF. Il faut absolument utiliser la formule donnée par la BNF.

  • Merci pour la précision pour le "T", je ne savais pas. Heureusement que la Poste est sympa et a quand même accepté d'acheminer l'envoi :-) Il faut dire que je l'ai posté au bureau juste à côté de la BNF... donc ça n'allait pas bien loin ;-)

  • pour déposer un livre à la BNF ne faut-il pas avoir un ISBN ? si oui comment l'obtient-on ?

  • Non, l'ISBN n'est pas un prérequis pour déposer un livre à la BNF.

    Philippe


  • phildu42 a écrit :

    pour déposer un livre à la BNF ne faut-il pas avoir un ISBN ? si oui comment l'obtient-on ?


    Bonjour phildu42,

    Comme grap vient de vous le dire juste au-dessus, l'ISBN n'est pas obligatoire pour déposer un livre à la BNF. En théorie vous pouvez déposer un livre à la BNF même s'il n'a pas d'ISBN puisque la BNF vous délivrera un numéro de dépôt légal qui fait foi, et qui enregistre votre titre, les caractéristiques de base de votre bouquin (nombre de pages, format, type de reliure), l'auteur, et votre maison d'édition (vous-même si vous êtes votre propre éditeur). Donc, même si Wikipédia affirme qu'il faut un ISBN pour procéder au dépôt légal, il n'en est rien, la BNF peut référencer votre livre même sans ISBN. 

    Je viens d'ailleurs de me rendre compte que l'article Wikipedia comporte des erreurs (dépôt non obligatoire en deça de 100 exemplaires, c'est une idée reçue, le dépôt légal est exigible dès le premier exemplaire commercialisé, ce sujet a été démystifié depuis sur les forums Lulu), donc à mes heures libres il faudra que j'aille modifier l'article ;-)

    En pratique, toutefois, si vous voulez pouvoir diffuser votre livre au-delà de votre cercle familial et de vos amis / collègues de travail, l'ISBN est très fortement recommandé. C'est un peu comme la plaque d'immatriculation de votre livre, ou son n° unique si vous préférez. Sans ISBN, d'ailleurs, je ne suis pas certain que vous puissiez être référencé sur Amazon, puisque dès lors que vous voulez acheter un pack de distribution il faudra obligatoirement un ISBN : Lulu vous en fournit un si vous n'en avez pas, mais ce sera un ISBN "anglophone" pour un livre censé être en français, donc ce n'est pas forcément un bon choix, aussi, il est mieux de demander le sien.

    A un ISBN donné correspond un seul ouvrage, et une seule édition chez un seul et même éditeur. Par exemple, mon bouquin, si je le fais éditer par Lulu avec mon propre ISBN, et si par la suite un éditeur me le prend et veut l'éditer, il devra lui donner un autre ISBN. Et si dans deux ans je réédite mon livre avec de nouveaux chapitres, des bonus ou un autre format, en bref s'il n'est pas rigoureusement identique, je devrai lui attribuer aussi un nouvel ISBN. Un ISBN = une version du livre. Et qui dit révision (correction de fautes...) dit aussi, en principe, nouvel ISBN (à la différence d'un retirage où c'est rigoureusement le même bouquin qu'on réimprime).

    En fait, l'ISBN, désormais constitué de 13 chiffres (réforme de 2007, avant c'était dix) commence par 3 chiffres qui sont 978 qui identifient le fait que votre document est un livre (je ne rentre pas trop dans les détails, il y a aussi 979, bref...). Vient ensuite un chiffre qui identifie la langue du bouquin (2 pour le français, 1 pour l'anglais, etc...). Viennent ensuite une série de chiffres qui identifient l'éditeur ou la maison d'édition, puis un chiffre ou une série de chiffres qui identifie le numéro de l'ouvrage au sein de ceux de cet éditeur, et enfin le dernier chiffre qui est une clé de contrôle qui vérifie les autres chiffres, un peu comme les deux derniers chiffres de votre numéro de sécu, ou la "clé" de votre compte bancaire sur un RIB, voyez.

    Par exemple, le premier livre que j'ai sorti chez LULU a pour ISBN : 978-2-9531009-9-0

    Voici comment se lit l'ISBN dans mon cas :  

    978 : félicitations, c'est un livre !
    2 : il est écrit en français (et donc l'ISBN est attribué par l'AFNIL qui gère les ISBN français)
    9531009 : l'AFNIL m'a attribué ce bloc pour mon "matricule éditeur" : il correspond à mes nom, prénom, adresse, code postal, ville, et le nom de "marque" que j'ai donné à ma très modeste maison d'édition unipersonnelle 
    9 : le numéro de l'ouvrage, sachant que j'ai une tranche de dix chiffres (de 0 à 9) et que j'ai choisi de baptiser mes livres dans l'ordre numérique inverse, ce qui ne pose aucun souci du moment que je donne bien un numéro différent à chaque bouquin (ne surtout pas utiliser deux fois le même ISBN pour des livres différents !). ce numéro n'a pas de signification chronologique en tant que tel.
    0 : la clé de contrôle, ce chiffre est calculé à partir des autres et il  valide le numéro ISBN 

    Comme vous le voyez j'ai un numéro éditeur "long", constitué de 7 chiffres, et un numéro livre "court", constitué d'un seul chiffre. Au total, le nombre de chiffres de l'éditeur et du livre est toujours de 8. Donc un particulier aura généralement 7 chiffres pour son n° éditeur et 1 chiffre pour son n° de livre. Si j'étais une grosse maison d'édition qui a plusieurs milliers de bouquins, j'aurais un n° éditeur à 4 chiffres et ainsi j'aurais 4 chiffres pour coder le n° de mes bouquins. Vous pouvez donc deviner l'ampleur d'une maison d'édition à son nombre de chiffres : moins elle a de chiffres pour s'identifier en tant qu'éditeur, plus elle a de chiffres pour identifier ses bouquins, et donc plus elle est potentiellement importante.

    Vous voyez le principe ?

    Alors, comment obtenir un ISBN ? En réalité on n'obtient pas "un" ISBN mais "une tranche" de plusieurs numéros, au minimum une dizaine (une puissance de 10 en fait : dix, cent, mille ... ), et c'est fonction du nombre de livres que vous pensez sortir.

    Si vous voulez un ISBN juste pour un bouquin et que vous êtes susceptible d'en sortir au maximum 10 dans votre carrière d'écrivain ou d'éditeur, l'AFNIL va vous attribuer un n° éditeur à 7 chiffres, et vous donnera une tranche de 10 numéros ISBN où l'avant dernier-chiffre va de 0 à 9 pour vos 10 bouquins potentiels, et le dernier sera la clé de contrôle.

    Par contre si vous pensez sérieusement faire plus d'une dizaine de livres, alors l'AFNIL va vous attribuer un n° éditeur à 6 chiffres, et une tranche de 100 numéros ISBN, numérotés de 00 à 99 et vous avez donc les deux avant-derniers chiffres pour coder votre n° de livre, et le dernier sera la clé de contrôle.

    Et ainsi de suite : pour mille bouquins, un n° éditeur à 5 chiffres et 3 chiffres pour le n° du livre, etc...

    D'ores et déjà si j'ai éveillé votre curiosité, vous allez me demander, comment je fais si j'ai consommé mes dix ISBN et que j'en veux d'autres ?

    Pas de problème : l'AFNIL vous attribuera un autre n° éditeur à 7 chiffres et vous pourrez sortir 10 bouquins de plus (vous aurez donc deux numéros éditeurs, chacun des deux vous identifiera comme le même éditeur), ou alors vous êtes prévoyant et audacieux et vous demandez d'emblée à l'AFNIL un n° éditeur à 6 chiffres pour pouvoir sortir 100 bouquins (pas sûr qu'ils acceptent si toutefois vous êtes un particulier). Mais si tous les 3 ans vous retournez les voir pour leur demander une tranche de 10, la deuxième ou troisième fois ils risquent de vous proposer une tranche de 100 ainsi vous êtes tranquille et eux aussi.

    Et pour obtenir des ISBN, la bonne nouvelle c'est que c'est gratuit, et facile. Vous allez sur le site de l'AFNIL, à la rubrique "Particulier", ici même, et vous formulez votre demande de tranche de numéros : http://www.afnil.org/default.asp?Info=3

    Une fois référencé par l'AFNIL, avec un ISBN, les librairies et tout un chacun saura qui contacter pour savoir comment se procurer vos ouvrages. Donc, même si l'ISBN n'est pas obligatoire, il est quand même très utile (et puis, même si vous distribuez vos bouquins dans un cercle strictement familial, un ISBN au dos de la couverture, ça impressionne la galerie pour ceux qui connaissent).

    Je laisse grap ou les auteurs plus expérimentés me corriger si j'ai omis quelque chose ou commis une erreur :-)

     

  •  nairolf1048

     

    (Vient ensuite un chiffre qui identifie la langue du bouquin (2 pour le français, 1 pour l'anglais, etc...).)

     

    Pourquoi alors l'ISBN que m'a attribué Lulu est 978-1 alors que mon livre est écrit en  français ?

    merci 

  • potetjppotetjp ✭✭✭

    jcpia a écrit :

     nairolf1048

     

    (Vient ensuite un chiffre qui identifie la langue du bouquin (2 pour le français, 1 pour l'anglais, etc...).)

     

    Pourquoi alors l'ISBN que m'a attribué Lulu est 978-1 alors que mon livre est écrit en  français ?

    merci 


    Parce que le siège social de Lulu est aux États Unis d'Amérique. 

     

  • Bonjour à tous,

     

    je suis sur la finalisation de mon premier livre. Sauriez-vous me dire sur quelle page noter les références demandées par la BNF s'il vous plaît?

     

     

     

  • potetjppotetjp ✭✭✭

    RoseAma a écrit :

    Bonjour à tous,

     

    je suis sur la finalisation de mon premier livre. Sauriez-vous me dire sur quelle page noter les références demandées par la BNF s'il vous plaît?


    Il suffit de regarder n'importe quel livre de votre bibliothèque.
    Au dos de la page de titre ( qui est impaire), se trouve la page de copyright (qui est paire). Il faut obligatoirement écrire ce que j'ai encadré en rouge dans l'illustration ci-jointe.
    Le reste (une sorte de colophon) est surtout utilisé pour quelques ouvrages didactiques.

    page de copyright.jpg




Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.