Nous avons constaté un problème avec la conversion de documents DOC, DOCX, ODT et RTF en EPUB avec notre automate de création.

À l’heure actuelle, nous recherchons la cause du problème et une solution.

Si vous rencontrez ce problème de conversion, nous vous recommandons de créer et de charger un EPUB.

Quoiqu’il y ait plusieurs choix de logiciels de conversion en EPUB, Calibre (Téléchargez ici) montre le plus de résultats satisfaisants pour créer un EPUB compatible avec notre système. Prenez le temps de lire leurs ressources (Disponible ici) pour créer un EPUB 2 que notre système peut valider.

PS : Nous avons identifié une second solution de palliation si vous chargez un document au format DOCX. Ouvrez votre fichier sous Microsoft Word ou OpenOffice ou LibreOffice et convertissez-le en format ODT.
Si votre fichier est autrement formaté correctement (styles, images, etc.), il y a de grandes chances que la conversion réussit.

Diffamation et vie privée dans les écrits de non-fiction

Fiction et « non-fiction »

L'art est parfois considéré comme un « perfectionnement de la nature ». Lorsqu'un romancier prend sa plume, il crée un univers inédit, dont les personnages, événements et lieux n'ont pas d'autre but que de raconter une histoire inventée ou hypothétique. Ce genre de récit peut être purement imaginaire ou vaguement inspiré par les expériences de l'auteur. Il peut également explorer les relations humaines et la réalité par le biais de personnages de fiction.

À l'inverse, les auteurs d'autobiographies, mémoires, biographies et romans biographiques mettent par écrit ce qu'ils considèrent être un compte-rendu véridique d'événements bien précis. Ils doivent donc s'en tenir à des faits avérés, éviter toute diffamation et respecter la vie privée des particuliers qui ne sont pas des personnages publics.

Diffamation et vie privée

Selon le MLA Style Guide for Scholarly Publishing, « en droit, la diffamation se définit comme une fausse déclaration de fait relative à une personne vivante qui expose la personne à la haine du public, au ridicule, au mépris ou au déshonneur, entraîne une opinion défavorable de la personne dans l'esprit de tiers ou prive la personne de relations amicales ».

L'on peut considérer qu'il y a invasion de la vie privée, lors d'une intrusion déraisonnable dans la vie d'une personne, utilisation non autorisée du nom ou de l'image de la personne à des fins commerciales, publicité abusive de la vie privée de la personne et/ou publicité qui décrit une personne de manière mensongère.

Responsabilité de l'auteur

Bien que des lois sur la diffamation soient définies et appliquées par tous les états ou pays, les auteurs ne peuvent pas être poursuivis pour de simples déclarations d'opinion. Ils ne peuvent pas non plus être poursuivis lorsqu'ils disent la vérité. Toutefois, la MLA (Modern Language Association of America) précise que « le fait de croire en la véracité d'une déclaration défavorable diverge de la capacité à en prouver l'exactitude ».

Après tout, vous êtes libre de publier votre propre histoire, mais ce n'est pas à vous qu'il appartient de raconter l'histoire d'autrui. Lorsque des personnes non connues du public sont nommées ou citées dans votre œuvre, ou identifiables par vos lecteurs, vous devez être en mesure de prouver ce que vous avancez.

Les maisons d'édition traditionnelles emploient des équipes entières dont la mission est de vérifier soigneusement les faits et pré-approuver tous les contenus publiés, notamment en fonction d'une évaluation des risques et des revenus potentiels. Dans la mesure où Lulu propose des services de libre-publication indépendante, tous les risques relèvent de votre responsabilité, à la fois en tant qu'auteur et éditeur de vos œuvres.

Alors comment pouvez-vous raconter votre histoire tout en évitant les pièges dans ce domaine ? Tout d'abord, familiarisez-vous avec la législation de votre État ou de votre pays. Si votre ouvrage fait référence à une personne vivant dans un autre État ou pays, vous devrez aussi prendre connaissance des lois sur la diffamation dans la juridiction dont elle dépend. Autrement dit, en cas de doute, vous avez tout intérêt à consulter un avocat avant de publier votre ouvrage.

Lorsqu'un litige survient à propos d'une œuvre non fictionnelle sur la base des lois sur le respect de la vie privée ou la diffamation, Lulu a l'obligation de retirer définitivement l'ouvrage concerné de la vente ou jusqu'à règlement du litige. Cela ne vous empêche pas toutefois de publier votre livre ailleurs, sur un autre site d'auto-édition ou par le biais d'une maison d'édition traditionnelle.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.