ponctuation française

Quand je passe de l'anglais au français, je trouve que la ponctuation française est plus compliquée que la ponctuation anglaise.

D'abord il y a l'espace devant le point-virgule, les deux points, le point d'interrogation et le point d'exclamation. Il ne sert a rien et en plus il fait que parfois l'un de ces signes de ponctuation se retrouve isolé au début de la ligne suivante.

Il y a aussi le problème des guillemets en chevrons qui eux requièrent un espace devant et derrière. Là encore, il m'arrive d'en retrouver isolés en début de ligne.

Dans les dialogues, ces guillemets ne balisent pas les paroles au discours direct, mais l'ensemble du dialogue. Le résultat n'est pas très bon. Comparez l'anglais

"I'm leaving on Monday," she said.

"You'd better," he said.

avec le français

" Je pars lundi, dit -elle. 

- T'as intérêt, dit-il. "

Finalement, j'ai décidé de ne plus utiliser la ponctuation française et j'applique à mes textes en français la ponctuation anglaise, qui est très cohérente.

Réponses

  • Et oui, c'est ainsi ! Le Français n'est pas l'Anglais et il n' y a pas que dans la ponctuation que nous sommes moins eficaces. Masi c'est peut-être là que réside notre charme et notre romantisme... ???? 

    Pour éviter les signes isolés en début de ligne, je place systématiquement un espace insécable après ou avant, selon sa position. (raccourci Alt+espace ou Alt+Cmd+X selon le logiciel utilisé)

    Gilbertjac

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Merci Gilbertjac du raccourci pour les espaces insécables. Je l'utiliserai à l'occasion.

    Oui, chaque langue a son propre génie, mais je ne vois pas en quoi le français serait charmant ou romantique parce qu'il utilise des espaces là où d'autres langues ne les utilisent pas.

  • Si j'ai bonne mémoire, PoteJP, vous vantiez WordPerfect comme étant le meilleur traitement de texte existant. Eh bien il n'y a pas ce problème dans Word qui insère automatiquement les espaces insécables et ne laisse donc aucun problème de caractère reporté tout seul à la ligne suivante. Comme quoi, chaque logiciel a ses forces et ses faiblesses. Le tout, c'est d'en acquérir une bonne maîtrise.

    Quand au romantisme de l'espace, c'est effectivement totalement subjectif. Par contre, vu que le français utilise plus facilement les guillemets littéraires, l'espacement aère le texte et en améliore, à mon avis, la lisibilité. Par exemple:
    « C’est-y pas mieux comme ça ? »      «que si c'est comme ça?»

    Philippe

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Effectivement, MS-Word français met ces espaces insécables automatiquement et c'est un bon point pour lui. Toutefois, si l'on veut mettre autre chose à la place, c'est très difficile et comme les codes d'impression sont invisibles, il est impossible d'intervenir au niveau sous-jacent. Je ne peux pas travailler à l'aveuglette. WP est le seul traitement de texte qui me donne satisfaction, mais j'imagine que certains le trouvent difficile d'emploi. 

    Non, dans l'exemple que vous donnez, le texte n'est pas aéré pour moi, mais distendu. Je trouve aussi que les chevrons sont laids. Chacun son point de vue. 

  • Je ne pense pas que nous puissions passer d'une ponctuation à l'autre selon notre bon plaisir. Si vous écrivez en français, vous devez vous conformer aux us et coutumes de la façon d'écrire "à la française", sinon votre ponctuation anglaise sera considérée comme fautes graves.

    Or, écrire en français est parfois très compliqué lorsqu'on utilise un clavier américain, par exemple. Il faut apprendre les codes des accents par coeur. Mais on y arrive avec un entrainement quotidien.

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Vous avez raison, LiseNY. Pendant des années, j'ai essayé de me conformer aux règles des guillemets français et des espaces insécables, en me référant en particulier à l'opuscule de Collignon, qui était correcteur au Monde,  jusqu'au jour où je me suis aperçu qu'il n'y avait pas uniformité dans les publications française. En fait, l'usage varie depuis une trentaine d'années.

    Détail frappant, les lecteurs de mes livresque je connais n'ont pas encore remarqué que j'utilisais la ponctuation anglaise.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.