Chercher un correcteur

Bonjour^^

 

Je viens tout juste de m'inscrire sur votre site et j'ai très envie de me lancer dans l'édition.

Toutefois, j'ai des craintes comme tout le monde, soucieux de présenter un travail méticuleux.

Je me présente vite fait, je suis auteur dans le monde de la fanfiction et la fiction mais j'écris depuis l'âge de quatorze ans. Avant de publier l'une de mes oeuvres, j'aimerai savoir s'il est possible de trouver un correcteur gratuitement ? Je ne vis pas dans le luxe et je ne perçois que le RSA donc forcément, je ne peux m'offrir les services d'une personne, à titre financier. Néanmoins, je tiens à préciser que logiquement, il ne devrait pas y avoir trop de fautes dans mes textes à l'origine car je prends soin de les relire au moins une dizaine de fois voir plus, lorsqu'un facheux détail m'est signalé. Merci à toutes les personnes qui vont répondre sinon tant pis, je me débrouillerais autrement^^

Réponses

  • potetjppotetjp Bibliophile

    Il n'existe pas de bon correcteur gratuit. C'est un métier.

    1) acheter un bon dictionnaire

    2) acheter le livre de conjugaisons chez Bescherelle

    3) acheter une bonne grammaire, Grévisse par exemple

    4) Tout bon traitement de texte signale les grosses fautes. Corrigez-les.

     

  • D'accord, merci bien pour la réponse et désolé pour le dérangement.

  • Avec Word, vous ne disposez donc pas d'un correcteur automatique? Connaissez-vous, d'autre part, au moins deux personnes qui pourraient relire vos livres et repérer les coquilles?

  • Ecrivain Public Conseiller Littéraire...je corrige des manuscrits pour mes clients avant publication.

    Je ne travaille pas gratuitement....mais le prix peu être modique. Il dépend des travaux à effectuer ( mise en page, typo, orthographe, nombre de pages, reécriture...). 

    Si vous souhaitez un devis ...il est gratuit

    Cordialement

     

     

  • "j'aimerais savoir" avec un "s" à aimerai (conditionnel présent)

    "voire plus" : un "e" à voir car il ne s'agit pas du verbe voir (faute très répandue aujourd'hui, alors qu'il suffit d'essayer de remplacer ce mot par "et même" pour savoir s'il prend un e ou pas).

    "fâcheux" : prend un accent circonflexe sur le a

    "je me débrouillerai" : ne prend pas de s à la fin : il s'agit du futur.

     

    Correction gratuite, et simple clin d'oeil amical.

    Il n'existe pas de logiciel correcteur gratuit et performant, mais on peut toujours se confier à des amis.

  • @ germomontage: votre post n'est pas clair. Est-ce une proposition à effectuer la correction à "titre amical"? Ou juste un besoin de vous chatouiller le nombril en pointant du doigt les fautes d'autrui?

    Dans le premier cas, prenez contact avec jaysher via la messagerie privé de Lulu, il sera sûrement ravi de votre aide.

    Dans le second, votre intervention n'a rien de constructif, voire (effectivement avec un "e"!) elle est symptômatique de ce snobisme et de cette pédanterie qui consiste à se moquer des gens n'ayant pas eu la chance d'avoir une éducation linguistique aussi développée que celle dont vous faites étalage. Or ces gens ont aussi le droit de s'exprimer, d'écrire, quand bien même ce serait en faisant des fautes. Ils méritent d'être encouragés plutôt que de mettre en avant leurs insuffisances. A défaut, il ne faudra pas vous étonner de la baisse du rayonnement du français dans le monde et du fait que les étrangers se dispensent de vos remarques en délaissant notre langue au profit de l'anglais. Personnellement, je préfère une langue avec des fautes à une langue morte.
    Accessoirement, il ne me semble pas inutile de rappeler que les intellectuels qui se délectent à mettre en exergue les fautes de français d'autrui sont souvent beaucoup moins fiers lorsqu'ils doivent faire face à une fuite de plomberie ou  une panne de tableau électrique. Et ils sont bien contents alors de trouver des gens possédant des talents plus manuels pour les dépanner.

    Philippe

  • Bonsoir,

    une réponse d'un tiers qui sent la démangeaison (et peut-être la jeunesse). Il n'est pas question de polémiquer mais les réflexions tombent à plat. Je suis issu du monde ouvrier et je construis au sens propre mes murs de mes mains et ma plomberie de mon chalumeau ; je mange les légumes que j'ai semés et repiqués, ainsi que les oeufs de mes poules. Mais, autodidacte, je trouve que l'on massacre beaucoup notre belle langue, en particulier dans les médias. Si c'est cela se chatouiller le nombril, alors oui j'aime bien. Pour moi, il n'y a pas un monde manuel d'un côté et un milieu intello de l'autre. J'avoue que les corrections pouvaient paraître ironiques, comme cela, de loin ; elles n'étaient pas méchantes. Pour bien soigner un malade, faut-il éviter de lui dire la vérité ? Tout un programme. "Ne prenez pas d'antibiotiques pour vous soigner, c'est ringard et inutile". "C'est très bien ce que tu fais, continue". Rendre service : bien sûr. Mettre le doigt sur le bouton qui fait mal et qui ne guérira pas à l'aide d'une belle prière. Voir la vérité en face afin d'en prendre conscience et ensuite s'améliorer. Une vraie démarche d'amélioration. C'est ce que je fais depuis des années, ayant créé une association qui aide bénévolement des tas de gens à mettre sur le papier leurs idées, gens de nos régions, de nos terroirs, afin de lutter contre un parisianisme forcené et huppé. Je publie un peu mes écrits et j'aide à publier beaucoup d'autres (accès privé... n'est-ce pas ?). J'ai atteint un âge avancé (d'où ma première réflexion à propos de jeunesse) qui m'a fait comprendre beaucoup de choses dans la vie, et me permet de me moquer de mes erreurs passées, et surtout qu'il n'est pas possible de faire de belles choses avec des outils médiocres (il y a un dicton pour cela... l'histoire du bon ouvrier qui doit avoir de bons outils). C'était surtout le but de ma démarche : mettre en valeur son produit dans le meilleur emballage possible ; se donner les moyens de ses ambitions. Quant aux miennes elles restent modestes. Cependant, si notre ami a besoin d'un coup de main, je reste son obligé.

    Et encore amicalement

  • @germomontage:

    Votre réponse retient l'attention et le résumé de votre parcours donne envie de dire bravo et continuez. Pourtant, ma réaction initiale provient du fait que votre post de correction orthographique du message de jaysher donnait exactement l'impression de ce contre quoi vous dites vous ériger. Si mon intervention vous a permis d'en prendre conscience alors au moins aura-t-elle été utile.

    Quand à ma supposée jeunesse... plus que vous apparemment, mais déjà au-delà de la moitié de mon espérance de vie. Et avec un parcours semble-t-il à l'opposé du vôtre (intellectuel refusant d'être manchot et ayant appris les travaux manuels que je valorise, m'agaçant de cette mentalité française qui les considère l'intelligence des mains inférieure à celle du mental) mais qui m'amène à peu près aux mêmes positions que celles que vous exprimez.

    Amicalement donc,

    Philippe

  • Pour mon dernier livre, "La renaissance d'Oedipe" j'ai trouvé une correctrice extra.
    Très compétente et à prix bas,
    ici: http://motsbleus.com/

    Donc je vous la recommande,
    Thierry
  • Cela fait tout de même du 58 € de l'heure... assez cher par rapport à d'autres...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.